Le Guichet Unique Entreprise et Alternance déploie des médiateurs économiques

share on:

Le Guichet Unique Entreprise et Alternance déploie des médiateurs économiques

Guichet Unique pour les formalités liées à l’embauche depuis octobre 2017, la CCI Martinique étoffe son dispositif pour accompagner les entreprises dans leur projet de recrutement. En partenariat avec la Préfecture de la Martinique, elle présentera aux chefs d’entreprise du Nord Atlantique, ce jeudi 16 février à 17h, des médiateurs économiques chargés d’aller à leur rencontre.

27,7 % des établissements martiniquais envisageaient au moins un projet de recrutement dans l’année, selon l’enquête BMO 2016. De nombreux dispositifs d’aides sont aujourd’hui proposés pour soutenir leur démarche. Pourtant, selon l’INSEE, plus de 41 000 personnes rechercheraient encore un emploi en Martinique (décembre 2016).

Débordés, méfiants ou peu familiers avec les démarches et dispositifs de recrutement, les chefs d’entreprise de l’île n’osent pas toujours franchir le cap. Pour leur simplifier la tâche et favoriser la mise en œuvre de projets de recrutement fiables, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique et la Préfecture de Martinique présenteront ce jeudi 16 février 2017, à l’agence CCI de Trinité, le nouveau dispositif des médiateurs économiques et son articulation avec le GUEA.

Ce dispositif s’inscrit dans la continuité du Guichet Unique Entreprise et Alternance (GUEA). Une nouvelle mission endossée par la CCI Martinique depuis octobre 2017. Au sein du GUEA, 4 conseillers avaient déjà été recrutés pour informer, accompagner et assister les entreprises qui souhaitent recruter. A partir de ce jeudi officiellement, 4 médiateurs leur prêteront main forte. Sélectionnés pour leur connaissance du monde de l’entreprise et du tissu économique local, ils ont également été formés par les experts de la CCI pour analyser les besoins des entreprises et leur garantir une réponse appropriée. Présents dans les agences CCI et au siège, ils iront à la rencontre des chefs d’entreprise sur le terrain.

Au-delà des problématiques de recrutement, ces médiateurs économiques ont vocation à informer sur tous les domaines de compétences de la CCI Martinique. Véritable interface de proximité, ils pourront en effet apporter des informations précieuses aux dirigeants sur l’évolution des législations, les bonnes pratiques à adopter ou encore les dispositifs d’aide à leur disposition. 2 000 à 4 000 entreprises devraient ainsi pouvoir être accompagnées cette année.

Présentation du GUEA

Le guichet unique a vocation à être un point de contact pour les entreprises ayant des besoins et des projets de recrutement de personnels. Il accomplit une série de démarches pour lesquelles l’entrepreneur devait précédemment s’adresser à différentes instances.

La mise en place du « Guichet unique entreprise et alternance » (GUEA) relève d’une démarche partenariale associant les services de l’Etat, les organisations patronales, les chambres consulaires et les opérateurs du service public de l’emploi.

Pour intensifier les effets du PACTE (et notamment ceux du CICE et de l’aide à l’embauche PME) en termes de création d’emplois et de consolidation du tissu économique, les partenaires ont souhaité que soit mis en place un « service unique d’accès aux aides à l’embauche » pour améliorer les services rendus aux entreprises.

Ce nouveau service devra assurer la double mission d’information, d’orientation et de guichet d’aide à l’accomplissement de formalités.

Cette démarche s’inscrit également dans le cadre de la politique de Missions

Le GUEA apporte toutes les informations relatives à l’accompagnement des entreprises pour favoriser leurs recrutements :

  • information sur les aides à l’embauche, les contrats aidés, les contrats en alternance;
  • information sur les dispositifs d’exonérations sociales et fiscales;
  • information sur les procédures et formalités à accomplir pour avoir accès aux différentes aides;
  • information sur les aspects juridiques liés aux contrats.

     

Partenaires

L’État et l’ensemble des signataires de la convention ont confié à la CCIM la mise en place et le fonctionnement du GUEA. Ainsi sont signataires de cette convention (en plus de l’État et de la CCIM):

  • la Chambre des Métiers et de l’Artisanat;
  • Pôle Emploi;
  • Cap Emploi;
  • les trois missions locales de la Martinique: Nord, Centre et Espace Sud;
  • l’Agence de Services et de Paiement;
  • Les organisations patronales (MEDEF, FTPE, CGPME), bien que non signataires de la convention soutiennent le projet et sont membres des instances de gouvernance de ce guichet.

    Les partenaires s’engagent, chacun pour ce qui le concerne, à faciliter l’accès et l’usage des outils nécessaires à l’accomplissement des formalités.

    La CCI Martinique, Guichet Unique Emploi et Alternance, transmet les offres d’emploi dont il est saisi auprès du Pôle Emploi, du Cp Emploi et des missions locales.

    Il s’assure de la transmission des dossiers complets auprès des opérateurs prescripteurs en fonction des différentes aides à l’embauche, pour présentation des dossiers aux commissions d’attribution des contrats aidés existants dans les meilleurs délais.

    Il organise avec les opérateurs prescripteurs un système de transmis

    Organisation

    Le GUEA est institué en:

  • Un comité de pilotage présidé par le Préfet ou son représentant, il définit les lignes directrices de la mission du GUEA et arbitre les questions de principe attachées à la mise en œuvre des mesures pour l’emploi dans le cadre du GUEA.Sur proposition des différentes parties, il valide les extensions futures du périmètre du GUEA et la programmation de ces dernières.
  • Un comité technique sous l’autorité de la DIECCTE Martinique réunissant les représentants qualifiés des partenaires signataires. Le secrétariat de ce comité est assuré par la CCI. Ce comité a pour mission l’organisation et la conduite opérationnelle du GUEA, les arbitrages nécessaires à son bon fonctionnement, le suivi de l’activité du GUEA et la mobilisation de tous les partenaires.
  • La CCI Martinique est chargée de la gestion et de l’animation de ce guichet unique
  • Les conseillers du GUEA, recrutés par la CCI Martinique, sont répartis dans les quatre antennes de

    la CCI (Fort de France -Saint Pierre -La Trinité -Le Marin) pour un meilleur maillage du territoire et une proximité réelle avec les chefs d’entreprise. Ils accompagnent les chefs d’entreprise et assurent un relais avec les conseillers spécialisés de la CCI.

  • Les médiateurs économiques recrutés par la CCI Martinique, sont répartis dans les quatre antennes de la CCI (Fort de France -Saint Pierre -La Trinité -Le Marin) pour un meilleur maillage du territoire et une proximité réelle avec les chefs d’entreprise. Ils vont à la rencontre des chefs d’entreprise sur le terrain pour analyser les besoins des entreprises (recrutement ou autre) et assurer un relais avec les conseillers GUEA ou les conseillers spécialisés de la CCI. Ces médiateurs pérennisent un dispositif innovant mis en place par la préfecture pour répondre à la demande des entreprises. Grâce à ce dispositif environ 3000 entreprises ont déjà été visitées, et près de 4000 embauches PME ont été signées en 1 an. Le CICE a lui aussi été largement sollicités par les entreprises martiniquaises.

L’équipe :

Conseillers GUEA

Mélissa BOUTON Gérald PINTOR Siège Agence de Trinité

Médiateurs Economiques

ANNETTE Ketty DACLINAT Miguelle Siège Agence de Trinité

Financement

Kettia CHENOR Jérémy SEMINOR Agence de St-Pierre Agence du Marin

DUNO Camille LUPON Chloé Agence de St-Pierre Agence du Marin

Le Guichet Unique Entreprises et Alternance fait l’objet d’un financement de l’État et de l’union Européenne: CPER (2015-2020) -FSE (PO 2014-2020)

Informations pratiques

Horaires d’ouverture

Le GUEA est librement accessible aux entrepreneurs, du lundi au vendredi de 9h à 12h.

Au-delà de ces horaires, les conseillers reçoivent les chefs d’entreprise sur rendez-vous physique ou téléphonique.

 

Le GUEA disposera de 4 antennes d’activité au sein des agences CCI de Martinique à savoir :

– Pour le Centre
50 rue Ernest Deproge à Fort de France
0596 55 28 00 – 0696 24 34 81

m.bouton@martinique.cci.fr

– Pour le Sud
ZA Artimer, Bat E, 1er Etage au Marin 0596 55 28 00 – 0696 24 05 67 j.seminor@martinique.cci.fr

– Pour le Nord Caraibes
Place Bertin à Saint Pierre 0596 55 28 00 – 0696 20 09 72 k.chenor@martinique.cci.fr

– Pour le Nord Atlantique
107 Rue Lagrosillière à Trinité 0596 55 28 00 – 0696 40 24 40 g.pintor@martinique.cci.fr

Chacune des antennes du GUE fournit les mêmes prestations et un savoir-faire complet.

Tarifs

Le GUEA est un service public. Les informations délivrées aux entrepreneurs ne pourront faire l’objet d’une facturation.

III. Les besoins en recrutement des entreprises

(extrait de la synthèse de l’Etude BMO 2016)

Résultats clés de l’enquête BMO 2016 Martinique

Hausse de la propension à recruter et du nombre de projets de recrutement

  •   27,7 % des établissements martiniquais envisagent au moins un projet de recrutement, contre 25% en 2015
  •   La hausse de la propension à recruter concerne l’ensemble des secteurs d’activité, à l’exception de l’industrie manufacturière (baisse de 6,8 points à 23,9 %)
  •   Les employeurs martiniquais envisagent 9 467 recrutements en 2016, soit une hausse de 12% (1021 projets de plus)

    Les services concentrent près des deux tiers des besoins en main d’oeuvre en Martinique

  •   L’ensemble des secteurs voient leur nombre de projets progresser en 2016
  •   Les services représentent 62% des besoins en main d’oeuvre de la région (contre 64% en 2015) ; le nombre de projets progresse de 9%, soit un peu moins rapidement que la moyenne régionale

    (+12%).

  •   Le commerce – 2ème secteur contributeur avec 14% des projets – voit son nombre de projets

    progresser fortement (+30%)
    La part des projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs diminue nettement

  •   27,4 % des projets de recrutement sont jugés difficiles par les employeurs martiniquais, contre 38,2 % en 2015
  •   La ratio baisse fortement dans l’ensemble IAA-agriculture (-22,8 points) ainsi que dans l’industrie manufacturière (-20,7 points)
  •   La proportion de projets de recrutement à caractère saisonnier progresse (34,1 % contre 30,1% l’an dernier)

Leave a Response