Aux mille cœurs des sports

share on:

Yoles.

Fort-de-France conserve le départ et l’arrivée du tour de Martinique des yoles rondes du dimanche 30 juillet au dimanche 6 août. Un événement populaire aussi festif que sportif avec des gens venus faire la fête tant à terre que sur l’eau. Les organisateurs maintiennent les étapes de l’an dernier avec comme villes d’arrivée : Les Anses d’Arlets, le Marin, le Vauclin, Trinité, Saint- Pierre et Fort-De-France ou il y aura le dimanche une course. Il n’est pas exclu que ce parcours très sélectif évolue. Alain Dédé n’est pas contre une arrivée d’étape au Robert. Des discussions vont être entamées avec le maire du Robert Alfred Monthieux. S’il y a accord, il y aura une étape Vauclin-Robert puis Robert-Trinité, Trinité-Saint-Pierre et Saint-Pierre-Fort-de France. Le président de la fédération des yoles rondes Alain Dédé joue aussi l’ouverture avec des courses communes avec les gommiers. Le dimanche 19 février à Sainte-Luce et le 22 mai.

Aviron.

Pas un jour sans que Roxane Gabriel ne visite un club d’aviron . La qualité du matériel utilisé est l’une des préoccupations de cette technicienne en Martinique depuis Septembre 2016 . Elle a été recrutée par la ligue d’aviron à la recherche d’un cadre technique. Roxane Gabriel a découvert une petite annonce d’emploi à Toulouse. L’aviron n’a aucun secret pour Roxane Gabriel d’origine martiniquaise par ses parents qui pratique ce sport depuis l’age de 13 ans. Roxane Gabriel a pour mission de former des cadres  pour augmenter le nombres de licenciés. La ligue d’aviron de Martinique compte 250 licenciés pour 12 clubs. Elle  mise beaucoup sur Roxane Gabriel qui a enseigné ce sport complet à Annecy et Toulouse avec son diplôme de Brevet d’ Etat 1 Aviron. Roxane Gabriel a porté les couleurs de l’équipe de France à Lima au Pérou lors des championnats du monde d’aviron de mer avec à la clé une médaille de bronze en double.

Athlétisme.

C’est un dirigeant sportif qui le dit. « On n’est pas obligé de s’installer en France pour y pratiquer de sport à cause d’un manque de moyens en Martinique ». Elie Agot de l’ASCFACS a vu sa persévérance récompensée avec un titre de champion de France en salle en haies. Les Caraman Laetitia et Jordan ont terminé deuxième au triple saut. Ludvy Vaillant, un autre athlète de haut niveau licencié à l’ACS, a zappé ces championnats de France en salle. La ligue d’athlétisme de Martinique vise les Carifta Games pour effacer le fiasco de l’an dernier. Une seule médaille de bronze obtenue  par Jordan Caraman au triple saut…

(Lire la suite dans notre journal du vendredi 10 février)

Tags:

Leave a Response